En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus ou modifier vos paramètres cliquez ici.

LA SATISFACTION DES PARTICIPANTS ET DES PARTENAIRES

Quelle(s) question(s) peuvent être posées ?

  • Est-ce que l’intervention a satisfait les participants ?
  • Est-ce que l’intervention a satisfait les partenaires (intervenant de l’atelier, porteur du projet, financeur) ?
  • Est-ce que les participants / les partenaires / le groupe projet sont satisfaits de leur implication dans l’intervention ?

Exemple de critères et d’indicateurs

Concernent plutôt les participants

Critères

Indicateur = Taux de satisfaction relatif à :

Les activités

  • l’organisation (horaires…)
  • le contenu (ex : diversité des menus)
  • l’apport de connaissances
  • l’accessibilité de l’action (compréhension…)
  • la qualité des documents remis, présentés

La gestion du temps

  • le temps de parole de l’intervenant
  • le temps accordé à la discussion
  • les temps de pause
  • le respect des horaires
  • le calendrier (ex : formation)

L’accessibilité

  • la localisation
  • les modalités de transports
  • la participation financière …

L’animateur, le formateur

  • l’animation (aisance, …)
  • les compétences
  • la disponibilité

 

Concernent plutôt les partenaires

Critères

Indicateur = Taux de satisfaction relatif à :

Les participants

  • leur intérêt
  • leur participation
  • le rôle attribué

L’organisation

  • les délais
  • les locaux
  • l’information reçue
  • l’organisation générale des activités…
  • la diversité du public …

 

En amont, comment préparer au mieux cette évaluation ?

  • Tout ne peut pas être évalué en matière de satisfaction, donc sélectionner en amont les éléments paraissant comme les plus importants : travail à faire avec les promoteurs de l’intervention
  • Construire l’outil de recueil adapté, à partir des multiples documents existants pour estimer la satisfaction
  • Définir un taux de satisfaction jugé a priori satisfaisant
  • Définir le type d’évaluation (auto évaluation ou par un prestataire extérieur)
  • Prévoir du temps ou un budget pour ce recueil

En cours d’intervention, comment réaliser au mieux cette évaluation ?

S’assurer que les outils de recueil sont utilisés lors des interventions et centralisés ensuite (si la méthode retenue est d’évaluer la satisfaction des différentes activités, la gestion du circuit des fiches de recueil est importante)

En fin d’intervention, comment réaliser au mieux cette évaluation ?

Faire l’analyse à partir des outils de recueil (nombre / nombre prévu, valeurs obtenues à la satisfaction, comparaison par rapport à l’attendu)

Réponses par l’illustration

La satisfaction peut être mesurée à l’aide de questionnaires, plus ou moins ouverts. Par exemple :

Pour les participants :

Il est possible de procéder par entretien (par exemple à l’aide d’une grille pour entretien téléphonique comme pour le programme « manger, bouger pour mieux grandir »), dans ce cas les réponses peuvent être plus complètes mais l’analyse plus longue.

Pour les partenaires :

  • Un carnet de bord destiné aux intervenants peut inclure une partie sur la satisfaction des intervenants, sur le cadre et le déroulement de la séance, sur les participants et sur le sujet de la séance elle-même (Pralimap).

    Des réunions de bilan avec les intervenants peuvent également être organisées.
  • La satisfaction vis-à-vis d’un programme peut être évaluée globalement ou plus précisément pour chaque module constitutif. Une formation comme EDULOR, peut être évaluée en s’intéressant soit à la satisfaction au niveau de chaque session et soit à la satisfaction de l’ensemble de la formation.